+00 377 92 05 92 05 interactions@monaco.mc

Démarrer à partir de l'intérieur des communautés

Composante 4 – Capacity building

PROGRAMME N’GAISSI

” COMPOSANTE 4 – Capacity building “

Renforcement des compétences – Résultats obtenus fin 2015

Un axe transversal commun à tous les projets :
Le renforcement de compétences

I&S s’emploie à soutenir en continu le développement des capacités managériales des chefs de projets locaux et les capacités de pilotage des responsables de programme.

La dimension humaine, le principe de renforcement des compétences et l’appui à la création et à l’utilisation d’outils spécifiques sont des constantes de l’action de I&S.

L’accompagnement des équipes locales, issues des communautés, est un pré-requis fondamental pour mener à bien des conduites de mutations variées dont l’environnement humain est en perpétuelle évolution.

Les résultats obtenus fin 2015

Fin 2015, chaque projet est géré par une association locale ( CBO : Community Baser Organization ) formée à la gestion de projet. La gestion et la gouvernance des différentes CBOs sont encore supervisées par I&S.

Grâce aux différentes formations, les CBOs ont gagné des compétences et permettent d’établir un réseau partenariat multisectoriel.

Ce réseau intègre toutes les classes d’âge et les catégories de personnes au sein de la communauté et établit la cohérence et le partage de responsabilités entre les interventions de tous les partenaires.

La population a développé des activités lucratives dans le secteur informel puis formel. Elle a maintenant d’avantage accès à l’emploi, au crédit et entreprend des activités génératrices de revenus à fort potentiel de rentabilité. La maîtrise d’un mini business plan est acquise.

La prévention et la gestion des crises alimentaires sont assurées. Lors de la sècheresse de 2011, l’aide extérieure n’a pas été nécessaire.

La population a augmenté la productivité et la rentabilité des systèmes de production agropastoraux.

Fin 2015, la communauté participe à la préservation d’un environnement sain et à la gestion durable des ressources naturelles, y compris l’eau, et de son patrimoine culturel.

La communauté utilise des services sociaux de base de qualité qu’elle a contribué à créer, et ses membres participent à la maîtrise de la croissance démographique. La communauté est équitablement insérée au processus de prise de décision régionale, et exerce un contrôle citoyen de l’action publique.

Les priorités, les résultats et les mécanismes de coordination et de suivi du programme correspondent à ceux des plans stratégiques nationaux et le processus de gestion de projets est aligné sur les lignes directrices communes des ONG.