+33 6 78 63 40 92 interactions@monaco.mc

Démarrer à partir de l'intérieur des communautés

Composante 1 – Besoins de base – Uran

PROGRAMME RESILIENCE – URAN

“Composante 1 – développement des infrastructures scolaires – Uran Secondary School”

Le cycle secondaire débute à la fin d’un cycle primaire de 8 ans, après l’obtention du Kenya Primary Education Certificate (KPEC). Il dure 4 années et se termine par la passation de l’examen de fin d’études secondaires, le Kenya Certificate of Secondary Education (KCSE).

Les projets à URAN se sont inscrits dans l’amélioration de l’accès à l’eau et dans le développement de l’enseignement public secondaire adapté aux populations pratiquant le nomadisme. Ils ont englobé également un volet de prévention de la radicalisation des jeunes populations déplacées par la lutte contre l’exclusion socio-économique.

I&S a démarré son soutien à cette école secondaire en 2016, a financé une salle de classe, des toilettes, et a contribué au financement d’un laboratoire de physique- chimie.

L’école reçoit un soutien financier annuel du Gouvernement Kenyan permettant la prise en charge de la maintenance, des frais administratifs, des salaires de 3 enseignants et de livres scolaires.

Les parents sont très impliqués ; ils contribuent aux frais de fonctionnement de l’école et de la cantine scolaire. C’est un effort important qui témoigne de la priorité que revêt l’éducation pour la population.

L’école accueille 165 élèves depuis janvier 2017.
En 2018, I&S a renforcé les conditions sanitaires de l’établissement, par la disposition de lave mains, d’actions de promotion de l’hygiène et la mise en œuvre de mesures d’assainissement durable.
Une approche CLTS a été réalisée avec les communautés voisines.
Des activités génératrices de revenus en lien avec l’assainissement et l’hygiène (filière de savons et objets recyclés) ont été mises en œuvre au profit de l’école.

I&S a également créé une bibliothèque communautaire qui accueille les enfants des écoles primaires et secondaires de la région, ainsi que lectorat potentiel de toute la zone.

Le projet a visé à renforcer les conditions d’hygiène pour les écoliers et pour les visiteurs de la bibliothèque, par la disposition de lave mains, d’actions de promotion de l’hygiène et la mise en œuvre de mesures d’assainissement durable et de valorisation de l’environnement.

La bibliothèque répond aux besoins de la communauté, des enseignants et des élèves au niveau éducatif mais est également devenu un lien d’échanges, de débats et où de nombreux ateliers d’alphabétisation et de la pratique de la culture sont animés notamment par un groupe de femmes du village.

Un groupe de 20 étudiants dont les membres du club hygiène & environnement, a acquis les compétences nécessaires pour la fabrication de savons et d’objets recyclés. La filière de vente s’est organisée ciblant l’ensemble du village, les 2 villages voisins et les groupements d’habitations disséminés localement. Les profits des ventes ont permis d’acheter des livres supplémentaires pour la bibliothèque communautaire.

Les compétences du BOM (Board of Management) ont permis de poser facilement les bases de la gestion du programme à Uran et du développement endogène du projet d’établissement relatif à l’école secondaire.
Les élèves ont créé plusieurs Clubs dans l’école, garantissant ainsi un réel dynamisme et la stabilité de la motivation.