+00 377 92 05 92 05 interactions@monaco.mc

Démarrer à partir de l'intérieur des communautés

Éducation – UPENDO – Bidonville de Nairobi – 2009/2011

UPENDO - BIDONVILLE DE NAIROBI - NAIROBI KENYA

Objectif : Contribuer au développement de l’accès à l’éducation, aux soins et aux services sociaux des orphelins et des enfants vulnérables dans le bidonville de Kangemi- Kenya.

Activités : Construction d’un centre d’accueil. Réhabilitation d’enfants orphelins et d’enfants vulnérables à la socialisation.

Organisation un Service Social et de microcrédits

Renforcement des services médicaux et sociaux pour les patients atteints du SIDA.

Prise en charge de familles de personnes réfugiées et déplacées ayant trouvé refuge dans le bidonville.

Capitalisation de l’expérience : Vingt-cinq enfants ont suivi le programme de sociabilisation à Upendo 1 (centre de jour). Au terme de 5 mois, 19 enfants ont intégré des écoles primaires publiques de Kangemi. Six enfants n’étaient pas encore prêts pour une intégration scolaire et sont restés dans l’unité. Ces enfants sont actuellement hébergés par le personnel du programme et intégreront le foyer en construction dès son ouverture.

Le personnel a été formé et un suivi sur la protection de l’enfance est institué au sein du programme

Ces réunions ont permis un réel changement en terme de comportement des enfants, dans les domaines de l’hygiène corporelle, de la ponctualité, de la violence.

Les familles ayant subi des violences sont réunies dans les locaux du bureau chaque mercredi. Un groupe d’entraide a été constitué afin d’aider les personnes à se soutenir mutuellement. Les réunions sont animées par une ancienne institutrice bénévole ayant été mutilée lors des violences, et régulièrement visitées par un psychologue.

Perspective : Le programme a maintenant besoin d’un spécialiste en santé mentale afin de progresser et de mieux prendre en charge les patients, mais les prix des spécialistes sont très élevés (environ 200 euros par session de demi-journée). Ces prix trouvent leur origine dans les financements de salaires importants par des organisations de grande taille de l’aide humanitaire en camp de réfugié. Sollicités par des ONG locales, ces spécialistes appliquent des tarifs similaires, ce qui est un obstacle au fonctionnement du programme dépourvu de gros moyens financiers.

Démarrage du projet : 03-09-2009

Fin du projet : 30-08-2011

Partenaires : St Joseph The Worker, Gouvernement de Monaco: Direction de la Coopération Internationale.

Budget mobilisé : 25 060 €