+00 377 92 05 92 05 interactions@monaco.mc

Démarrer à partir de l'intérieur des communautés

Santé publique – Dispensaire Ol Doinyo Oibor

SANTÉ PUBLIQUE - DISPENSAIRE OL DOINYO OIBOR

Dynamisation de la santé scolaire

Objectif : Dynamisation de la santé scolaire

Activités réalisées : Actions de prévention et d’information, de visites médicales et de dépistage, organisées par les infirmières et médecins gouvernementaux du dispensaire Ol Doinyo Oibor.

Résultats obtenus : Les élèves de l’école Ol Doinyo Oibor ont effectué des visites médicales scolaires régulières et ont un carnet de santé. Le suivi médical par le biais de visites régulières, des examens cliniques ciblés, une bonne couverture vaccinale et un déparasitage systématisé ont permis de maintenir un bon état de santé des enfants. Les sessions de formation à l’hygiène de base ont permis de faire reculer les indicateurs de pathologies liés à une hygiène défectueuse.

Démarrage du projet : 01-06-2013

Fin du projet : 30-05-2014

Partenaires : Ministère de la santé du Kenya et dispensaire Ol Doinyo Oibor, Ministère de l’Education Nationale du Kenya et SMC Ol Doinyo Oibor

Budget prévisionnel : 2260 €

Budget mobilisé : 2260 €

Appui aux mesures de réduction des pathologies liées à une mauvaise hygiène Année 2012

Objectif : Réduire les taux de pathologies liées à des défauts de prévention.

Résultats obtenus : En novembre 2012, les taux de pathologies liées à une hygiène défectueuse ont régressé de 30%.

Démarrage du projet : 15-06-2012

Fin du projet : 15-12-2012

Partenaires : Gouvernement de Monaco Direction de la Coopération Internationale. Ministère de la Santé du Kenya.

Budget mobilisé : 2060 €

Appui au fonctionnement du Centre de Santé publique Ol Doinyo Oibor Dispensary Année 2012

Objectif : Assurer la durabilité d’une prise en charge médicale de qualité.

Activités : Financement du salaire d’une infirmière supplémentaire et de remises à niveau régulières.

Au préalable, la durée du projet était fixée à 12 mois. En juin 2012, le Gouvernement du Kenya a pu prendre en charge le salaire de l’infirmière financée par I&S depuis la mise en œuvre du centre de santé.

Le fonctionnement du dispensaire se pérennise par la capacité de la communauté et du gouvernement à prendre en charge leur système de santé.

Résultats obtenus : Le dispensaire Ol Doinyo Oibor a pérennisé son fonctionnement.

Démarrage du projet : 01-01-2012

Fin du projet : 30-06-2012

Partenaires : Donateurs privés. Ministère de la Santé du Kenya.

Budget mobilisé : 1600 €

Renforcement de la qualité de l'offre de soins du Centre de Santé publique de par la création d'un laboratoire d'analyses médicales Année 2012

Objectif : Mettre en oeuvre un laboratoire d’analyses médicales de base pour aider à diagnostiquer les pathologies des patients et à organiser une bonne stratégie de prise en charge dans le cadre d’une épidémie.

Résultats obtenus : En avril 2012, le centre de santé Ol Doinyo Oibor a été doté d’un laboratoire améliorant le taux de fiabilité diagnostique et les prises en charge du paludisme, du péril fécal, et des maladies parasitaires.

Démarrage du projet : 15-02-2012

Fin du projet : 15-07-2012

Partenaires : Gouvernenement de Monaco Direction de la Coopération Internationale. Ministère de la Santé du Kenya.

Budget mobilisé : 7260 €

Construction et mise en oeuvre du Centre de Santé Publique Ol Doinyo OIbor Années 2009 / 2011

Objectif : Assurer la durabilité d’une prise en charge médicale de qualité.

Activités : Construction des infrastructures et mise en œuvre des activités médicales.

Insertion du dispensaire dans un réseau de soins existants.

Mise en œuvre de mesures d’appropriation communautaires du système de santé.

La promotion de bonnes conditions alimentaires et nutritionnelles.

La protection maternelle et infantile et la planification familiale.

La vaccination contre les maladies infectieuses.

La prévention et le contrôle des endémies locales.

Le traitement des maladies et lésions courantes.

La promotion de la santé mentale.

La fourniture des médicaments essentiels aux patients.

Détection des cancers du col de l’utérus

Sensibilisations communautaires aux mesures de prévention.

Formations « cycle de vie d’un projet » et « gestion de projet » au comité de pilotage.

Transferts de compétences, puis transferts de responsabilités au Ministère de la Santé du Kenya et aux responsables communautaires.

Appui au fonctionnement du centre de santé en partenariat avec le Gouvernement du Kenya.

Capitalisation de l’expérience : La phase de construction du dispensaire a été le démarrage d’une grande mobilisation communautaire et d’un bénévolat local important.

Grâce aux sensibilisations communautaires aux mesures de prévention et au dialogue entre l’équipe médiale locale et les patients, les maladies liées à une mauvaise hygiène ont régressé de 60% en une année.

Les sessions de travail sur la santé génésique ont été assurées par des matrones communautaires et par les infirmiers. Le taux d’accouchements dans de bonnes conditions d’asepsie au dispensaire est de 95% fin 2011.

La pérennité de la structure de santé est assurée par des accords et un travail commun entre les représentants communautaires et le Ministère de la Santé du Kenya.

Démarrage du projet : 24-04-2009

Fin du projet : 30-03-2011

Partenaires : Gouvernement de Monaco Direction de la Coopération Internationale. Ministère de la Santé du Kenya. USAid (nutrition), Association Massimo Gaia, Zonta Club de Monaco, M Paul Kashonga, N’Gaissi CBO, NIA, donateurs privés. Dotations en matériel de la Croix Rouge Monégasque et de l’Association Rencontres Africaines.

Budget mobilisé : 87 000 €