+00 377 92 05 92 05 interactions@monaco.mc

Démarrer à partir de l'intérieur des communautés

Éducation – renforcement des compétences – cursus secondaire et universitaire

ÉDUCATION - RENFORCEMENT DES COMPÉTENCES - CURSUS UNIVERSITAIRE ET SECONDAIRE

Objectif : Permettre aux étudiants démunis ayant d’excellents résultats de poursuivre leurs études supérieures.

Ce projet est actif depuis plusieurs années et permet de fournir un appui pouvant aller jusqu’au terme d’études universitaires après le baccalauréat à des étudients n’ayant pas les moyens de financer leurs études.
Les cursus universitaires financés répondent aux besoins de certaines compétences relatives aux projets soutenus par I&S.
Ces étudiants sont la plupart du temps recrutés par I&S pendant leurs études et ce premier emploi leur permet de mettre en pratique les objectifs de leur carrière tout en contribuant au renforcement des compétences locales.

Partenaires : Association Massimo Gaia – Donateurs privés

Activités réalisées : Financement des études de 4 étudiants (agronomie,management, développement communautaire)

Budget mobilisé année 2015 universités et grandes écoles : 6491 €

Parrainage d'étudiants Année 2013

Objectif : Fournir un appui à la scolarisation en secondaire à des jeunes ayant d’excellents résultats mais dont les familles sont trop démunies pour assumer la totalité des frais de scolarité.

Partenaires : Association Massimo Gaia – Donateurs privés

En 2013, I&S a parrainé 8 enfants en dernière année de primaire, 10 enfants en secondaire et 2 étudiants (cursus universitaire).
Budget mobilisé : 9790 €

Parrainage d'étudiants Année 2014

Objectif : Fournir un appui à la scolarisation en secondaire à des jeunes ayant d’excellents résultats mais dont les familles sont trop démunies pour assumer la totalité des frais de scolarité.

Partenaires : Association Massimo Gaia – Donateurs privés

En 2014, I&S a financé le pensionnat en primaire de 2 enfants orphelins en attente de famille d’accueil locale, la scolarité en secondaire de 10 enfants et le cursus universitaire de 3 étudiants.
Budget mobilisé : 8930 €

Soutien de cursus universitaire Années 2006/2011

Capitalisation de l’expérience : Le projet a produit de nombreuses opportunités d’apprentissage. Cependant, seuls 55% des jeunes gens ayant bénéficié du projet ont révélé un réel sérieux dans le suivi de leur cursus universitaire.
Le résultat attendu par I&S visait une meilleure performance et reposait sur l’hypothèse selon laquelle ces jeunes, en retour de leur accès à la connaissance et de l’investissement conséquent que représentent les frais des études, s’impliqueraient dans l’implantation de microprojets en faveur de leur communauté d’origine, comme tel est le cas sur les projets de parrainage réalisés à Kangemi (bidonville Nairobi).
Or, moins de 40% des étudiants de la zone Nomayianatt ont tenu leurs engagements.
Les raisons de ces échecs ont une origine commune avec les difficultés rencontrées lors du parrainage en primaire et en secondaire.
D’autre part, ce projet reposant sur la constance du soutien des donateurs privés a été souvent exposé au risque de l’arrêt brutal de la participation des donateurs.
I&S a décidé de stopper son soutien aux cursus universitaires face au coût important de chaque prise en charge, dans laquelle la part de risque est importante, en dépit du fait que les étudiants ayant mené à bien leurs engagements ont apporté une réelle différence en faveur de la qualité et de l’expansion des projets.
Les étudiants ayant tenu leurs engagements sont de réels piliers de la réussite des projets en cours.
I&S remercie les donateurs et l’Association Massimo Gaia pour leur soutien actif et leur compréhension des enjeux.

Partenaires : Association Massimo Gaia – Donateurs privés

Budget mobilisé : 61 600 €

Parrainage d'enfants en primaire et en secondaire
Années 2006/2011

Objectif : Les parrainages d’enfants dans des établissements privés ont été le premier projet porté par I&S dès 2004 afin de permettre à de nombreux enfants d’accéder à l’éducation.

A cette époque, aucun établissement scolaire public de la région ne répondait aux critères souhaités pour permettre un niveau d’enseignement acceptable. Seuls 20% des enfants de la région étaient scolarisés et le ratio de genre était de 1 fille pour 10 garçons.
Activités : 432 sessions de scolarisations d’enfants issus de familles pauvres dans des établissements privés, sensibilisations communautaires sur l’importance de l’implication parentale dans le suivi scolaire des enfants.
Capitalisation de l’expérience : Le projet de parrainage privé a permis à de nombreux enfants d’être scolarisés dans de bonnes conditions. Les leçons apprises ont permis d’identifier des points forts et les points de faiblesse de ce projet qui ne dépend que de la générosité et de la constance des donateurs : le soutien financier peut être stoppé brutalement sans que I&S n’ait le temps de trouver un relai auprès d’un nouveau donateur.
D’autre part, la notion de parrainage privé induit un sentiment de « personnes privilégiées » au sein ces communautés.
Il est à noter que l’exposition des communautés au tourisme peut avoir pour conséquence de réduire leur capacité à se prendre en charge de manière durable, car la mendicité est régulièrement réactivée. Les enfants, pouvant être influencés par ces pratiques, peuvent considérer l’aide extérieure comme une opportunité personnelle dont ils tentent de dégager des bénéfices secondaires différents du but initial du soutien dont ils font l’objet.
De ce fait, ce projet a été l’objet de nombreuses sensibilisations communautaires, et d’encadrement des familles, ce qui a eu un coût supplémentaire, non prévu dans les budgets d’origine.
L’objectif d’I&S étant de réduire les biais et les inégalités et de permettre au plus grand nombre d’enfants d’accéder à l’éducation, nous avons entrepris en 2006, en partenariat avec le Ministère de l’Éducation du Kenya, de développer et d’améliorer progressivement la qualité d’enseignement de l’école publique Oldoinyo Oibor située sur le site d’activités d’I&S. Progressivement, les enfants bénéficiant du programme de parrainage y sont transférés depuis l’année 2011.
Grâce à ce programme, des enfants ont pu accéder à l’éducation, et certains d’entre eux sont classés parmi les meilleurs élèves du district.
I&S remercie les parrains, les marraines et l’Association Massimo Gaia, qui ont suivi, depuis le lancement de ce projet un engagement sans failles. Ils ont permis aux enfants de démarrer une scolarité de qualité, et aux parents d’élèves de s’impliquer activement dans le souhait d’une éducation de qualité pour leurs enfants.

Partenaires : Association Massimo Gaia. Donateurs privés.

Budget mobilisé : 99 791 € (80% des fonds des primaires ont été affectés directement aux frais de scolarité et 20% ont été affectés aux projets communautaires d’éducation environnementale, de fonctionnement de l’école publique Ol Doinyo Oibor et de nutrition afin de mitiger la notion d’enfant « privilégié » au sein des famille)